L’objectif managérial a tout son sens dans la survie et la pérennité des activités d’une entreprise. C’est pourquoi, il est important de bien comprendre le rôle d’un manager au sein d’une organisation. En plus de gérer votre équipe et d’augmenter la productivité de votre entreprise, un manager a des responsabilités bien plus étendues. Découvrez les différents rôles et facettes d’un bon manager.

Le manager organise et anticipe

Il n’existe pas de manager sans collaborateurs. Ceci dit, vous devez donc constituer une équipe solide et performante, capable de relever les défis professionnels. Lors des recrutements, le manager que vous êtes doit examiner les profils et compétences de vos futurs collaborateurs. Une fois l’équipe constituée, vous devez veiller à l’intégration des nouveaux membres afin de mieux organiser et déléguer les tâches.

En tant que pièce maîtresse de l’impulsion de la dynamique et de la réussite collective, vous devez stimuler votre équipe. Pour cela, appliquez les règles et bonnes pratiques de management persuasif afin d’obtenir des résultats. De plus, anticipez sur les situations en veillant aux intérêts de chaque membre de votre équipe. La formation, le recyclage et les mises à niveau sont à initier en faveur de vos collaborateurs.      

Le manager communique

En tant qu’intermédiaire diplomate, le manager a pour rôle d’établir le lien de communication avec son équipe. La communication est primordiale et permet au groupe d’avancer dans une même direction. Vous jouez donc le rôle de courroie de transmission entre vos collaborateurs et la haute hiérarchie. Vous communiquez vos directives et votre vision managériale à votre équipe. Vous recueillez les remarques, les doléances et récriminations de vos collaborateurs pour les transférer à la haute hiérarchie.

La communication doit se faire dans un climat d’apaisement tout en restant strict. Ceci a pour but de rassurer votre équipe, mais aussi, d’inciter à la performance et à la réussite. Il est question avant tout d’atteindre les objectifs fixés, en plus d’être un bon communicateur. Vous devez donc dialoguer de la bonne manière afin de maintenir le lien et faire passer le message.         

Le manager gère les conflits

Le manager est le seul médiateur en cas de conflit au sein de son équipe. En tant que bon père de famille, vous êtes le conciliateur qui sait trouver les mots justes pour parler aux protagonistes. Vous êtes donc appelé à toujours trouver les points d’accord afin de permettre à votre équipe de rester concentrée. Ceci dit, veillez au maintien de la bonne ambiance au sein du groupe de travail est sans doute votre rôle.

Par ailleurs, vous devez être capable d’identifier les situations de tension et d’apporter des solutions concrètes. C’est toujours à vous de détecter les principaux centres d’intérêts de votre équipe et de participer à leur satisfaction. Le faire, c’est participer au bien-être de vos collaborateurs, et donc, limiter les situations conflictuelles.      

Le manager prend des décisions

Ne vous méprenez pas, le manager prend des décisions qui concourent à la bonne marche des activités d’une entreprise. Parce qu’il dirige une équipe, c’est lui qui a le dernier mot peu importe le style de management choisi. De ce fait, vous devez organiser le travail et attribuer les rôles et/ou les responsabilités. C’est aussi à vous d’établir le cadre de travail et de collaboration et de veiller à ce qu’il soit respecté.

Vous n’avez pas besoin d’être autoritaire pour vous faire entendre. Mais plutôt, vous devez avoir une main de fer dans un gang en velours. En bon chef charismatique, mettez tous vos collaborateurs d’accord sans user de méthodes peu recommandables. Votre équipe doit toujours être informée de toutes les décisions prises. Celles-ci doivent concourir à l’efficacité de l’équipe et au maintien de sa cohésion.

Le manager est le leader

Le manager a une influence sur son équipe et doit expliciter ses attentes vis-à-vis de ses collaborateurs. C’est donc un leader dans l’âme, un chef d’orchestre qui indique le rythme à adopter et veille à ce que le son qui se dégage soit harmonieux. De ce fait, n’hésitez pas à transmettre les savoirs afin de faire évoluer votre équipe. Tenez toujours compte des petites victoires et des petites avancées du quotidien et encouragez les bonnes initiatives.

En bon leader, tâchez d’être transparent et affirmez sans cesse vos convictions. Exprimez vos idées à chaque fois que l’occasion se présente et soutenez les bonnes idées et initiatives de vos collaborateurs. Gardez à l’esprit que vous êtes un modèle pour les membres de votre équipe, car vous enseignez par l’exemplarité. Vous êtes le seul capitaine à bord du navire et c’est vous qui indiquez la destination à votre équipe. Mettez tout en œuvre pour atteindre des résultats escomptés.

Le manager fait valoir son expertise

En tant que chef d’orchestre, le manager est avant tout un expert métier. Vous êtes donc le chef de projet, et donc, vous participez de façon concrète et opérationnelle à sa réalisation. Retenez tout de même que vous êtes avant tout membre de votre équipe. Cela dit, vous connaissez les différentes problématiques métier qu’elle rencontre. Ainsi, votre rôle est de trouver des solutions afin de les élucider.

Parce que vous comprenez ces difficultés, vous devez accompagner vos collaborateurs dans l’atteinte des objectifs. La maîtrise des enjeux et des problématiques métier vous permettra de bien manager votre équipe. Ceci permet aussi d’élaborer des stratégies adaptées pour résoudre les problématiques identifiées.

Avant d’être promu manager, vous avez peut-être été sous la responsabilité d’un supérieur hiérarchique. Qu’attendez-vous de votre chef ? Peu importe, vous pouvez vous inspirer des différents rôles énoncés dans ce guide. Ils feront de vous le manager charismatique que vous rêviez avoir à une époque de votre vie.             

   

Write A Comment