Les experts détiennent une part importante de savoir nécessaire à la bonne marge des activités d’une entreprise. C’est pourquoi il est important d’adopter un style management qui tient compte de ce type de profil. Mais comment faire pour manager ces spécialistes lorsqu’on est chef d’entreprise ?

Qu’est-ce qu’un expert ?

L’expert est une personne qui a acquis des connaissances larges et approfondies sur un domaine précis. Il détient le savoir éprouvé par la pratique et par l’expérience, une grande habileté requise dans la réalisation d’un projet. L’expert est très souvent   chargé d’examiner ou d’analyser des situations et de faire des appréciations grâce à ses connaissances spécialisées.

Dans la réalisation de ses tâches quotidiennes, l’expert met en exergue ses connaissances techniques et théoriques, ainsi que sa riche expérience. Ainsi, il peut facilement analyser des situations professionnelles complexes et agir de manière efficace et adaptée. Le manager doit pouvoir capitaliser les connaissances et les compétences de l’expert pour atteindre ses objectifs.

Le management des experts ne s’écarte pas des pratiques managériales classiques. En tant que manager, vous devez tenir compte de la finesse de perception et de diagnostic de l’expert managé. Sa grande base de données, sa capacité à rendre disponible des connaissances de haut niveau dans son domaine d’expertise sont à mettre au profit de l’entreprise.  

Comment manager des experts ?

Les profils hautement qualifiés sont très souvent difficiles à manager. Et pourtant, il existe un processus intelligent qu’il faudra respecter à chaque fois que vous avez à faire aux experts. Les repères que vous devez considérer sont les suivants :

Développer la confiance en soi

Le manager doit certes faire confiance à l’expert, mais il ne doit en aucun cas avoir le complexe d’infériorité. En fait, il n’est pas facile de faire des arbitrages sur la base des éléments dont on n’a pas la maîtrise. Vous devez toujours vous montrer serein et confiant lorsqu’il s’agit de prendre des décisions. Ayez confiance en vous et en votre capacité de discernement. Votre bon sens vous aidera à trancher objectivement même sur des questions que lui seul maîtrise.        

Bannir le bluff

Inutile de vous montrer spécialiste, de recourir à une terminologie ou à jargonner pour faire bonne impression. L’expert du domaine pour lequel vous bluffez se moquera sans doute de vous et de vos connaissances approximatives. Il pourra peut-être aller jusqu’à vous confondre en public, ce qui vous sera préjudiciable. Soyez honnête et reconnaissez votre manque d’expertise technique lorsqu’il le faut. Expliquez les objectifs à atteindre et ayez des discussions ouvertes avec vos collaborateurs.      

Féliciter et motiver

Les experts ont des personnalités un peu trop sensibles et réactives. C’est peut-être ce qui justifie en partie la difficulté qu’éprouvent certains chefs à les manager. Ils sont très souvent passionnés, s’investissent ardemment et se sentent parfois hors du groupe de travail. Pour bien les manager, manifestez de la reconnaissance à leur égard. Ne manquez pas de féliciter les membres de votre équipe, y compris les experts. Cela permet à ce qu’ils soient heureux au travail et se sentent intégrés et appréciés.         

Communiquer régulièrement

Elle permet de créer un climat de travail positif au sein de votre équipe. Avec vos experts, n’hésitez surtout pas à communiquer sur le niveau d’avancement du projet. Discutez avec les experts sur des sujets techniques qui vous échappent et qui relèvent de leur sphère de compétences. Ceci suscitera de la collaboration et de l’adhésion. La communication est un tout et vous devez l’adopter comme arme pour renforcer les liens avec vos collaborateurs et désamorcer toute situation conflictuelle.     

Clarifier les rôles

Le personnel de votre organisation est constitué de plusieurs compétences. Il est question pour vous de fixer des objectifs clairs et de définir des rôles de façon à capitaliser tous les savoirs. Chaque expert doit appréhender sa mission et devra œuvrer à son accomplissement. Soyez le manager le plus explicite, celui qui sait déléguer le travail et définir les responsabilités.       

Inclure l’expert à la décision

C’est vous le seul décideur de l’équipe, mais cela ne veut pas dire que vous devez écarter vos collaborateurs. Vous devez toujours associer les experts dans la prise de décision. L’expertise et/ou les avis de votre collaborateur apporte plus de clairvoyance dans vos décisions. Vous pouvez donc tenir compte de ses suggestions afin d’adopter une position beaucoup plus intelligente sur un domaine spécifique. Retenez avant tout que vous restez l’unique décisionnaire.    

Valoriser le transfert des savoirs

En tant que bon manager, vous devez songer à perfectionner votre équipe. Pour cela, servez-vous des connaissances approfondies des experts pour favoriser le transfert des savoirs au reste de l’équipe. N’hésitez pas à encourager le mentorat ou le tutorat afin de faciliter la transmission de l’expertise aux membres de votre équipe. Cela permet aussi d’humaniser davantage le métier de l’expert tout en le valorisant.    

Gérer les conflits              

La venue d’un expert dans une organisation doit se faire dans de meilleures conditions afin d’éviter des conflits. Si l’étape de présentation n’a pas été une réussite, il est fort probable que des tensions naissent au sein de votre équipe. Vous avez donc l’obligation de régler les conflits. C’est pourquoi la présentation permet d’anticiper sur les conflits, de dissiper les rumeurs, mais aussi et surtout, de faciliter l’intégration et les échanges.   

Partager les réussites, assumer l’échec

En prenant le temps de faire des feedbacks, vous avez l’occasion de partager les succès de votre équipe. Ils permettent aussi de rectifier le tir tout en assumant les échecs. En célébrant les efforts de vos experts, tout en assumant les erreurs, vous gagnerez leur confiance et leur respect. Soyez donc ce manager qui est présent dans les bons et les mauvais moments.

Pourquoi est-il nécessaire d’adapter son management aux experts ?

Il est prouvé aujourd’hui que les modèles de managements classiques ne sont pas universels. Ils ne s’adaptent pas toujours à tous les profils, notamment à celui d’un expert. Deux raisons doivent vous pousser à toujours adapter votre style de management lorsque vous avez affaire à un expert :   

L’absence de document de qualification confirmé

Les experts sont des personnes très hautement qualifiées et dont la qualification n’est très souvent pas confirmée par un diplôme. Ce manque de documentation légitime ne facilite pas une intégration et une évolution légitimées de ces profils au sein d’une organisation. Vous devez donc jouer le rôle de médiateur et de facilitateur entre l’expert et la direction de l’entreprise, voire le reste du personnel.

La nécessité d’une grande liberté d’action

Les experts sont des esprits libres qui ont besoin d’un espace d’expression de leurs compétences. Vous devez donc faire valoir vos qualités de coach au sein de votre organisation tout en garantissant la liberté d’action à vos experts. Vous avez le devoir de les orienter dans l’expression de leur savoir en respectant le modèle de fonctionnement de votre organisation.  

Manager une équipe d’experts nécessite de modifier les habitudes et de booster son leadership. Vous devez de ce fait adapter votre style de management à ce type de profil hautement qualifié. Inspirez-vous de nos conseils développés dans ce guide pour être à la hauteur et inciter les experts à assumer l’intégralité de leur rôle.       

Write A Comment