Savoir l’importance d’épargner est une chose. Le réaliser en est une autre. Effectivement, il n’est pas toujours facile de faire des économies. Il y a toujours une ou deux raisons de piocher dans sa tirelire. Economiser de l’argent requiert une certaine discipline. En premier lieu, c’est déjà moins difficile quand on sait pourquoi on épargne. En outre, cela demande quelques changements d’habitudes et certains sacrifices.

Définissez vos objectifs et automatisez vos épargnes

Se fixer un ou plusieurs buts est un bon, sinon le meilleur, moyen de maintenir un bon niveau de motivation. Il s’agit ici des objectifs réalistes, précis et réalisables. 

Un objectif précis

Savoir pourquoi vous économisez vous permet de déterminer les moyens et les techniques à appliquer. En effet, il n’est pas toujours évident de réaliser des économies sur un coup de tête, sans vraiment connaître le sens de l’action. Il est donc important que vous vous fixiez un but.

Cela peut être un voyage, votre mariage, les études de vos enfants, le lancement de votre propre affaire ou encore d’autres raisons. L’essentiel, c’est qu’il soit clair dans votre tête. Se remémorer de votre but vous aidera à persévérer et à franchir les difficultés des mauvais jours.

Un objectif réaliste

Un objectif réaliste est plus susceptible de se produire. En effet, des projets que vous êtes en mesure d’accomplir sont plus motivants que ceux qui sont au-dessus de vos moyens et capacités. Ainsi, prenez en considération vos ressources et fixez-vous un deadline.

 À titre d’exemple, vous voulez avoir 3000 Euro à la fin de l’année pour vous offrir un petit voyage à l’étranger, combien par mois devriez-vous économiser afin d’atteindre cet objectif ? Il est donc important de connaître vos moyens pour que vos restrictions ne soient pas considérées comme des calvaires.

Un objectif SMART

Vous pouvez vous inspirer de l’objectif SMART pour fixer votre objectif. Il s’agit de considérer les cinq critères suivants :

  • Spécifique : votre objectif doit être précis et compréhensible par tout le monde. En d’autres termes, il doit être cohérent et clair. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de crier sur tous les toits que vous allez faire un voyage. Toutefois, le partager va vous booster et vous engager à l’atteindre.
  • Mesurable : un objectif doit inclure un paramètre qui permet de mesurer votre progression. Ainsi, se fixer un objectif de faire une économie de 3000 Euro va vous permettre de savoir quand il sera atteint.
  • Ambitieux : l’objectif doit vous brûler, vous faire rêver, vous inspirer. Effectivement, un objectif ambitieux va vous donner plus de force et vous aide à trouver de nouveaux moyens pour l’atteindre.
  • Réaliste : comme déjà vu plus haut, on donne le meilleur de soi quand on sait qu’on a toutes les chances pour atteindre le but. Un objectif irréaliste entraine peu d’effort et tend à la procrastination.
  • Temporellement défini : enfin, il est essentiel de se fixer une date butoir. Ce dernier critère contribue à la motivation et à la recherche de moyens efficaces pour atteindre l’objectif.

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé de tenir en compte tous les critères. En revanche, c’est un bon cadre qui permet de vous aider à vous remémorer les raisons pour lesquelles vous faites des économies.

Ayez un compte épargne

Après avoir défini votre objectif, déployez les moyens pour l’atteindre. Commencez par séparer votre compte pour y mettre votre épargne. Dans le cas où vous n’avez qu’un seul bancaire, il est conseillé d’en ouvrir un pour vous aider à suivre votre progression. 

Il est essentiel, en revanche de bien choisir la banque. Optez pour celle qui propose des comptes avec des frais plus raisonnables et qui offre des taux d’intérêts intéressants. Certaines applications et sites peuvent vous aider à trouver des banques qui répondent à vos besoins.

Un transfert automatique mensuel est une bonne solution pour éviter de « creuser » dans vos épargnes. Et cela va vous permettre de bien gérer votre budget mensuel. Vous pouvez ainsi choisir la date et le montant du transfert et ne plus y penser. À part quelques contrôles et des suivis de votre progression. 

Bien préparer vos courses

Après le logement, l’alimentation représente une part conséquente des dépenses d’un ménage.

Établissez une liste de course 

Pour s’assurer de ne pas faire des dépenses inutiles, planifiez vos achats. Faire une liste de courses vous évitera d’avoir des produits qui périmeront au fond des placards. Effectivement, souvent, on achète des aliments ou des articles dont on n’a pas vraiment besoin et qu’on oublie dans les réfrigérateurs ou les placards.

Et pour n’acheter que le nécessaire, faites une pré-inspection des placards et du réfrigérateur avant d’établir la liste. Cela va vous éviter en plus de perdre votre temps pour trouver un produit dont vous réalisez, une fois rentré, qu’il en restait encore à la maison. Vous aurez ainsi, sans dépenser inutilement ce dont vous avez besoin pour la préparation de vos repas.

Définissez une enveloppe course

L’une des techniques les plus efficaces pour réaliser des économies est de définir une enveloppe courses et de s’en tenir. Effectivement, lors des courses, on est souvent tenté par l’achat de produits dont on n’a pas vraiment besoin. Il faut se mettre dans la tête que les rayons des supermarchés sont soigneusement élaborés pour vous inciter à acheter plus.

Ainsi, ce système consiste à mettre des sommes prédéterminées dans des enveloppes destinées pour les différents types de budget. Une fois l’enveloppe étiquetée « courses » vide, vous ne devriez plus dépenser. Comment le pourriez-vous ? Vous ne pouvez pas effectuer d’achat avec de l’argent que vous n’avez pas.

Planifiez vos repas 

Planifier vos repas est également un bon moyen pour faire des économies. Cela va vous aider à faire votre liste. Mais anticiper vos menus vous permet aussi de manger sainement. En réalité, les courses de dernières minutes vous éviteront des plats cuisinés, moins équilibrés et beaucoup plus chers.

La planification des menus permet également de limiter la fréquence de vos courses. En effet, faire des courses implique souvent des achats impulsifs. Savoir d’avance vos repas vous permet d’acheter tous les ingrédients et les quantités nécessaires. Et les acheter en une seule fois réduit la fréquence de vos courses et vous évite à être confronté à ces achats irréfléchis.

Il ne s’agit pas ici de brusquer vos habitudes, mais de le changer petit à petit. Par conséquent, s’il est dans vos habitudes de faire des courses trois fois par semaine, avec une planification des menus, vous pouvez le réduire à une fois, par exemple. Et au fur et à mesure, vous passerez à deux fois par mois.

Évitez les gaspillages

Stop aux gaspillages. On l’entend souvent sans vraiment être conscient de son efficacité. Et pourtant cela marche. Ne cuisinez que des quantités raisonnables et ne jetez pas les restes, s’il y en a. vous pouvez les conserver, les accommoder et les resservir le lendemain. En plus de réaliser des économies, vous contribuerez aussi au bien-être de la planète.

Et toujours dans le but de faire des économies, il est judicieux d’éviter les gaspillages en établissant la liste de courses en tenant compte des menus prévus pour la semaine, du nombre des personnes, des envies, mais aussi en utilisant le reste dans les placards et le réfrigérateur.

En outre, pour limiter les pertes, veillez à bien entreposer vos produits au retour du magasin afin de favoriser leur durée de conservation. Prenez l’habitude de consommer les aliments les plus vieux et ceux qui ne se conservent pas longtemps. Enfin, faites des portions et congelez les denrées que vous n’utilisez pas dans l’immédiat.

Pendant les courses

Durant vos courses, adopter quelques habitudes peuvent vous aider à éviter les achats impulsifs et à booster vos économies.

Le bon moment pour faire ses achats

Une petite astuce très efficace est de faire ses courses après avoir mangé ou au moins sans avoir faim. Effectivement, se rendre au magasin en ayant faim incite naturellement à acheter plus. Ce qui augmente la facture et favorise le gaspillage alimentaire. C’est donc une petite règle qui permet d’éviter de tomber dans le piège.

Achetez les bons produits

En faisant vos courses, vous pouvez opter pour les produits plus économiques. Comment ? En évitant de choisir les articles placés en tête de gondoles, c’est-à-dire les produits étalés à l’extrémité du rayon. En effet, c’est l’emplacement le plus visible et où les commerçants placent les produits phares et souvent plus élevés. Choisissez plutôt les produits tout en haut ou tout en bas du rayon qui sont beaucoup moins chers. 

Et pour plus d’économies, faites vos achats de fruits et légumes directement au marché. Cette astuce vous permet, non seulement de bénéficier des prix plus bas, mais en plus, vous profiterez des marchandises de qualité. Sans oublier l’éviction de toute tentation aux rayons des supermarchés. Pour cela, optez pour les produits de saison et des légumes qui se conservent longtemps.

N’achetez en gros que les produits non périssables et toujours utiles. À titre d’exemple, les papiers toilette, les produits ménagers, quelques épices et assaisonnement. Les promotions sur ces produits peuvent vous faire faire de vraies économies. En revanche, évitez de faire des achats en gros des denrées que vous ne pouvez conserver.

Évitez et limitez certains produits et aliments

La viande constitue un des produits les plus coûteux. Il ne s’agit pas ici de rayer cet aliment de votre régime. Mais de le remplacer de temps en temps par un autre produit tel que des œufs, par exemple. Vous pourrez ainsi, économiser et assurer des repas variés et équilibrés pour votre famille.

Certains produits ne contribuent ni à vos économies ni à votre santé. Il est donc conseillé de ne pas les mettre dans votre caddy. Effectivement, des denrées comme les viandes séchées, le thé glacé, les boissons énergisantes ou encore les salades en sachet. Vous l’aurez remarqué, ce sont des aliments que vous pouvez facilement réaliser vous-même.

Cuisinez vous-même vos repas

Quand on veut réaliser des économies, il est conseillé de faire la cuisine soi-même. Les premières choses à arrêter d’acheter sont les boissons. Bien sûr, il s’agit ici des jus, des eaux aromatisés, du thé et café glacé, de la limonade. Ce sont des produits qui coûtent chers  et que l’on peut réaliser à la maison avec des ingrédients simples.

En outre, en cuisinant vous-même vos repas, cela vous permet d’alléger énormément votre budget pour les courses. Il n’est pas nécessaire que vous fassiez vos pains vous-même (et pourquoi pas ?), mais au moins de préparer les trois repas de la journée. Si vous n’êtes pas habitué, commencez par des choses simples et que votre famille aime.

Et toujours dans le souci de faire des économies, apprenez à cuisiner avec les bonnes proportions. Il est facile de trouver des recettes avec les quantités adaptées au nombre de personnes. Cela peut s’avérer contraignant, mais c’est un bon moyen pour arrêter de gaspiller. Et naturellement, une bonne technique pour réaliser des économies.

Faire des économies sur l’électricité

Réduire et limiter la consommation d’énergie contribue énormément à la réalisation d’économies.

Constatez votre consommation actuelle

En premier lieu, il est nécessaire de faire le point sur votre consommation actuelle. Pour ce faire, vous pouvez facilement la voir dans le cas où vous avez un de ces nouveaux compteurs communicant qui vous indiquent votre consommation en temps réel. Sinon, vous pouvez établir la moyenne de votre consommation en vous référant sur vos dernières factures.

Les appareils en veille

Pour réduire votre consommation d’électricité, pensez à arrêter vos appareils. En effet, on pense souvent qu’éteints, ces appareils ne consomment pas. Pourtant, il faut savoir que ces appareils en veille sont origines des consommations fantômes. Il est donc conseillé de les débrancher quand vous ne les utilisez pas.

Pour plus de praticité, vous pouvez utiliser une prise avec interrupteur ou une prise intelligente. La première vous permet d’éviter de tirer l’appareil à chaque fois que vous voulez le débrancher. La seconde, comme son l’indique, détecte un appareil en veille et l’arrête automatiquement. 

Et en ce qui concerne vos appareils électroniques, ce n’est pas pour rien que les fabricants ont mis différents paramètres. Ainsi, les régler afin qu’ils s’éteignent d’une manière systématique au bout d’un certain vous permet d’économiser en électricité. Ces petites habitudes peuvent réduire considérablement votre consommation de 50 %.

Optez pour des appareils moins énergivores

L’un des appareils les plus énergivores dans la maison est le four classique. Il peut consommer jusqu’à 1000 kWh par an. Tandis que la plaque de cuisson consomme dans les 500 à 1000 kWh par an. Optez alors pour un four à chaleur tournante ou un four combiné. Et en ce qui concerne les plaques, utilisez des casseroles à leurs tailles et prenez l’habitude de les couvrir pour réduire la consommation d’énergie.

Le radiateur et la chaudière sont également des bouffeurs d’énergie. En prenant quelques habitudes comme baisser le chauffage la nuit, vous permet une réduction d’électricité. En revanche, vous pouvez aussi améliorer l’isolation thermique de votre logement et utiliser des chaudières plus modernes et plus récentes comme la chaudière à condensation.

Achetez un modèle de réfrigérateur-congélateur plus récent qui permet de limiter la consommation d’énergie. En effet, un ancien modèle peut consommer jusqu’à 500 kWh contre 125 à 250 kWh par an pour un récent. En outre, placez cet appareil loin d’une source de chaleur et effectuez un nettoyage régulier de la grille à l’arrière de l’appareil. 

La machine à laver et le sèche-linge constituent également des appareils énergivores. Pensez alors à baisser la température de lavage à 30 °C, qui sera nettement suffisant. Et avant de mettre votre linge dans le sèche-linge, essorez-le bien. Sinon, vous pouvez toujours le faire sécher à l’extérieur, si possible.

Bien entendu, un lave-vaisselle consomme moins d’eau par rapport à une vaisselle à la main. Cependant, cet appareil peut faire augmenter la consommation d’électricité. Alors, afin de limiter le gaspillage énergétique, prenez l’habitude de ne le lancer que lorsqu’il est rempli. 

Prendre de bonnes habitudes

En adoptant les bonnes habitudes, elles ne seront plus considérées comme des contraintes. En effet, des petits détails peuvent vous faire gagner d’argent.

Couper l’eau 

Ce geste est tellement simple qu’une fois adopté, il devient une habitude. Il s’agit de couper l’eau quand on n’en a pas besoin. Il s’agit de faire attention à ces petits détails qui, accumulés, font grimper la facture. Vous me diriez que vous ne le faites jamais. Mais si ! 

Lorsque vous vous brossez les dents, par exemple, veillez à ne pas laisser le robinet couler durant le brossage. Ce geste vous permet de vous brosser les dents plus longtemps (recommandé) et de réaliser des économies. Ou encore, lors de votre vaisselle, prenez l’habitude de boucher l’évier au lieu de laisser l’eau couler.

Le chauffage et la climatisation

Mettez un pull si vous avez trop froid Cela va vous permettre de baisser ne serait-ce qu’un degré. Et 1°, c’est environ 7 % d’économie de chauffage. En outre, bougez, faire du sport va vous réchauffer. Et en plus de gagner en économie, vous gagnerez aussi en santé. En outre, afin de garder la chaleur à l’intérieur d’une pièce, fermez les portes.

Et enlever une couche de vêtement si vous avez trop chaud. Un moyen pour rafraîchir l’air de la maison est aussi d’aérer la pièce. Cela va contribuer à rendre votre intérieur plus sain, et évidemment, vous permet de faire des économies.

Durant la nuit

Il y a des tâches recommandées à faire durant la nuit comme la vaisselle ou la lessive si vous bénéficiez des avantages des heures creuses. En effet, cela va vous faire gagner d’argent. Mais veillez toutefois à ne lancer ces machines qu’une fois pleines.

En revanche, évitez de charger vos appareils électroniques la nuit même si l’électricité est moins chère. En réalité, ils seront chargés à 100 % avant la fin de la nuit. Et le fait qu’ils soient branchés jusqu’au matin ne constituera qu’une perte d’énergie. Donc, encore une dépense pour rien.

Prenez l’habitude de débrancher vos appareils électriques avant d’aller dormir : la télévision, l’ordinateur, les électro-ménagers. Le mode veille consomme plus d’énergie que vous ne le pensiez. En adoptant cette habitude, c’est 11 % d’économie d’électricité de gagné.

Enfin, on ne vous le dira jamais trop : éteignez vos lumières dans les pièces vides. Et même si vous prévoyez d’y revenir dans un tout petit moment, veillez à toujours éteindre quand vous sortez d’une pièce. Un petit geste qui vous fera gagner beaucoup.

Adoptez les faits maison

Qu’il s’agit de vos repas ou de vos produits ménagers, optez pour les faits maison. En ce qui concerne l’alimentation, on a déjà plus haut tous les avantages qu’offre cette option. Il est quand même à noter que cuisiner pour sa famille et avec sa famille peut aussi constituer un loisir alternatif aux sorties qui vont faire grimper les dépenses.

Pour les produits ménagers, il est tout à fait possible de les préparer vous-même. À titre d’exemple, le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc sont de très bons alliés pour décrasser et antiseptiser. En plus de vous faire économiser, ce sont des produits plus respectueux de la santé et de l’environnement.

Profitez des articles de seconde main et des activités de loisirs gratuites

Rien de plus économique que les achats de vêtements et d’habits de seconde main. Et de plus en plus d’application tendent vers cette option. Profitez-en. En effet, les friperies et les vêtements d’occasion permettent de réaliser des économies considérables. Mais en plus, vous contribuez, par ces achats à la préservation de la planète.

Faire des économies ne veut pas dire, rayer les loisirs de votre budget. Il existe plusieurs activités gratuites. Allez au musées et partagez des moments plus instructifs avec vos enfants en les emmenant visiter des monuments historiques. Repérez des terrains de sport où vous pourriez pratiquer sans dépenser un sou. Pour plus de choix, renseignez-vous sur les activités que votre municipalité propose.

Payez en liquide au lieu d’une carte

Psychologiquement, payer en liquide permet de minimiser votre dépense. En effet, donner quelques billets de 20 euros vous fera rendre compte de l’importance de vos achats. Tandis qu’avec une carte bancaire, il n’est pas toujours évident de réaliser l’impact d’une dépense d’une telle somme.

Utiliser du cash va donc vous aider à mieux contrôler vos dépenses. Voir de l’argent liquide diminuer petit à petit dans votre portefeuille va limiter vos achats et vous permet de vous concentrer sur vos priorités.

Acheter avec discernement

De petites habitudes qui semblent bénignes font grimper votre budget. Un petit café, un sandwich, un paquet de cigarette,… sont des dépenses souvent inutiles et que vous pouvez vous passer.

Avant d’acheter certains produits, prenez le temps d’analyser l’achat. Est-ce que le produit en question est vraiment indispensable ? En réduisant la quantité et la fréquence, vous réaliserez d’importantes économies. 

Investissez dans des produits de meilleure qualité

Faire un choix entre un article de basse qualité à moindre prix et un objet de meilleure qualité à un prix plus conséquent n’est pas toujours facile. Bien entendu, les deux présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Le premier permet de faire une économie dans l’immédiat. Mais sa durée de vie peut être limitée.

En effet, ce prix casé se justifie par les matériaux, souvent peu fiables, qui le composent. Ce qui va vous entrainer à acheter le même produit plus fréquemment. Bref, vous allez vous retrouver avec le même problème plusieurs fois. Et cela ne va pas vous aider à économiser.

En revanche, en investissant dans un produit de meilleure qualité, certes plus cher, vous réaliserez plus de bénéfices. Un achat plus sûr va vous éviter des problèmes et avec une garantie, c’est encore mieux. Le coût va revenir à deux achats de produits de faible qualité, mais sans stress ni énervement.

En résumé, pouvoir faire des économies ne dépend que de vous, de votre volonté. En suivant ces conseils, vous verrez que les sacrifices, les habitudes ne sont pas aussi contraignantes qu’elles paraissent. Au contraire, à la date butoir, en plus des économies réalisées, vous ne pouvez être que fier de vous.

Write A Comment