L’art de discuter, savoir s’exprimer et mener une discussion est un exercice qui exige beaucoup d’énergie. Savoir écouter son interlocuteur, lui répondre avec intérêt tout en gardant le contrôle sur la conversation ne tient qu’à des petits gestes ou attitudes bien choisies. La clé pour une bonne discussion c’est donc de s’en sortir sans trop faire dans la confrontation mais au contraire, essayer de trouver un terrain commun afin que les personnes puissent se comprendre mutuellement.

Comment entamer la conversation ?

Il faut trouver le bon moment. Personne n’aime être interrompu en plein milieu de ses activités ou de ses préoccupations. Lorsque vous essayez d’entamer la conversation, vous devez toujours vérifier s’il est opportun ou non.

Annoncer clairement votre présence en se montrant discrètement comme par exemple, frapper à la porte et attendre quelques secondes avant d’entrer. Ce petit temps permet aux personnes qui ne souhaitent pas être dérangées de terminer ce qu’elles font tout en évitant un malaise gênant entre les deux protagonistes. Cela peut permettre aussi au plus timide des individus dans le groupe, celui qui n’a pas forcément envie de se faire remarquer, d’avoir le temps nécessaire pour préparer sa réplique et ne pas donner l’impression qu’il a était interrompu.

Lorsque vous êtes entrés en contact avec une personne que vous connaissez déjà ou qui partage les mêmes passions que vous, il peut arriver parfois qu’on entre directement dans le sujet sans trop s’intérroger sur la manière dont votre conversation va pouvoir commencer.

Cela est plus facile si vous avez des points communs, cela rend l’échange plus facile et vous permet de parler dans votre langue ou sur un sujet qui n’est pas forcément très difficile.

Mais si la personne que vous voulez aborder semble renfermée, timide voire même agressive il faut savoir trouver les mots justes pour entamer une discussion.

C’est souvent le point le plus délicat à gérer car chaque individus possède sa propre façon d’aborder ce genre de situation et certains peuvent se montrer plus récalcitrants que d’autres.

Il faut donc faire preuve de tact et la meilleure des entrées en matière est souvent une question ouverte qui permet à l’interlocuteur de s’exprimer sur un sujet qu’il maîtrise déjà mieux que vous, tout en évitant d’être trop intrusive.

Ancrer vous dans le moment présent.

Essayer de parler des choses qui vous entourent au moment d’entamer une discussion, cela permet de se rapprocher de l’autre individu.

Il est plus facile d’engager un dialogue en soulignant des points commun pour se faire remarquer, car cela montre à votre interlocuteur que vous êtes intéressés par ce qu’il fait et la discussion va alors pouvoir s’engager naturellement.

En revanche si vous voulez aborder une personne qui n’a pas forcément envie de discuter avec vous, il peut souvent arriver que les choses prennent mal tournure ou bien qu’elles ne débouchent sur rien du tout.

Lorsque cela arrive, il est toujours intéressant de ne pas insister car la personne que vous avez en face n’a peut être simplement pas envie d’engager une discussion ce jour là ou même pour les journées à venir et si vous insistez encore et encore elle va finir par se braquer contre vos avances.

Dire des choses positives sur votre interlocuteur

Cette astuce permet déjà de commencer un dialogue positif qui sera plus facile à entamer mais également plus agréable à supporter. Il faut toujours faire attention de ne pas blesser l’ego du personne que vous abordez, car très souvent les gens n’aiment pas qu’on critique leur manière d’être et il est donc préférable de parler des qualités plutôt que des défauts si on veut avoir une chance de réussir notre entretien avec autrui.

Il y a en effet beaucoup plus simple pour favoriser la discussion et se mettre rapidement en confiance avec son interlocuteur qui risque bien évidemment de se braquer si on va tout droit vers ses points faibles.

Pour que l’échange soit agréable, il faut savoir vous adapter au profil de votre interlocuteur et parfois les qualificatifs peuvent varier en fonction des personnes afin d’en arriver à un résultat plus favorable comme « pétillant » ou encore « amusant ».

Cela permet également d’attirer la sympathie du groupe car cette manière d’aborder une conversation est plutôt rare mais aussi plus positive et donc vous avez plus de chances d’arriver à parler avec votre interlocuteur.

Souvenez vous de votre interlocuteur

Pour augmenter la connexion avec l’autre, souvenez vous de lui, rappelez vous son prénom et d’événements communs que vous avez pu partager.

Cela va déjà faire changer la conversation car l’intérêt de votre interlocuteur sera davantage piquée et il y aura dès lors un avant gout d’un échange intéressant qui devrait rapidement s’installer entre les deux protagonistes.

Soyez un participant actif de la discussion

Montrez votre intérêt en posant des questions, cela donne l’impression que vous faites toujours attention à votre interlocuteur et cela va donc attirer son attention.

Pour une discussion plus agréable, n’hésitez pas à lui poser des questions sur sa journée ou encore ses projets professionnels car il sera alors ravi de pouvoir en parler avec quelqu’un qui partage ce même intérêt pour sa personne. Rappelez le fait que vous êtes présent pour échanger avec la personne afin d’alimenter la conversation.

Posez des questions ouvertes

Si vous ne posez pas des questions ouvertes, vous vous exposez à passer à côté de l’essentiel. Cela permet donc d’avoir un échange enrichissant et vous apprendrez beaucoup plus sur la personne que si on ne parle pas.

Evitez à tout prix les questions dont la réponse est « oui » ou « non » !

Ne soyez jamais impatient ou pressé pendant les discussions car votre interlocuteur risque alors de se braquer et il faudra tout recommencer depuis le début ce qui est extrêmement frustrant pour celui qui essaie juste de faire une discussion simplement intéressante pour sa partenaire.

Ne soyez pas sur la défensive

Si vous avez l’impression que votre interlocuteur essaye de vous convaincre d’une idée qui ne correspond pas à la réalité alors il peut être intéressant de rester neutre et écouter ce qu’il a à dire sans pour autant se braquer.

Il est important en effet de comprendre les points sont susceptibles attirer des conflits mais au lieu d’aborder directement le sujet, attendez simplement quelques minutes après avoir entendu l’argumentation afin que la personne accepte une discussion qui peut être constructive.

Ecoutez activement

Ecouter activement votre interlocuteur est le meilleur moyen d’avoir une discussion riche et intéressante.

Quand vous écoutez, soyez à l’affût des réactions de votre interlocuteur : son ton, sa gestuelle ou ses tics verbaux peuvent permettre d’anticiper certains types de phrases comme les interrogatives (« Vous pensez que… ») ou les critiques (« Cela ne va pas du tout ! »).

Concentrez-vous sur la personne en face de vous au lieu de penser déjà aux arguments prêts à être servis.

Cette technique fonctionne également au téléphone. Pour faciliter votre concentration, vous pouvez poser un crayon sur le côté de votre oreille pour ne pas oublier la conversation et avoir l’air détendu et sûr de soi !

Soyez à l’affut des réactions

Quand on discute avec quelqu’un, les petits gestes que notre interlocuteur peut faire (sourires, haussements d’épaule) nous renseignent assez rapidement sur saçon de penser. En observant ces signaux, on peut en déduire si notre interlocuteur est réceptif à nos arguments ou non et adapter le discours pour ne pas perdre son attention.

Développer des compétences oratoires

Pour être persuasif dans une discussion, vous devez apprendre à exprimer votre pensée avec fluidité et cohérence : structurez les idées qui viennent spontanément selon un fil logique… sans trop vous laisser influencer par l’autoroute mentale sur laquelle roulent habituellement les autres personnes !

Et surtout, n’oubliez pas d’articuler et de rester cohérent avec vos idées. Cela permettra à votre interlocuteur de mieux comprendre ce que vous voulez dire.

Cultivez l’humour !

Nul besoin d’être un humoriste pour amuser la galerie… En bien ou en mal, le rire est contagieux : si on admet une plaisanterie perdue par toute la table sans sourciller, cette attitude prouve notre capacité à faire preuve d’ouverture d’esprit et aide à établir une bonne entente avec nos interlocuteurs.

Soyez sincère

Soyez sincère dans vos discussions, cela permettra d’établir une confiance avec vos interlocuteurs. Parfois, on est tenté de ne pas dire tout ce que l’on pense pour « ménager la chèvre et le chou » ou parce qu’il y a des sujets délicats… Mais cette stratégie est vouée à l’échec !

De plus, votre interlocuteur sentira bien sûr immédiatement si vous mentez… alors n’hésitiez pas à être honnête sans tomber dans un excès de franchise !

Comment trouver le ton juste ?

Sachez bien sûr que la meilleure arme de persuasion reste l’écoute active, mais il est également important d’avoir un débit correct et une intonation agréable. Un bon débit vous permettra aussi de réduire les pauses qui peuvent parfois être mal interprétées… Mais n’ayez pas non plus recours à des artifices pour paraître plus convaincant : cela ne fait qu’accroître votre stress ! Votre discours sonnera toujours mieux lorsque vous êtes détendu et naturel.

Faire bonne impression

Les premières secondes sont déterminantes : un mot malheureusement prononcé, une hésitation ou l’absence de salut peuvent laisser penser à votre interlocuteur que vous n’êtes pas aussi sympathique que ce qu‘il aurait voulu. Soyez donc particulièrement attentif aux alentours immédiats avant les présentations pour éviter tout faux-pas !

Savoir mener une discussion vous permettra de :

Renforcer vos relations personnelles.

Renforcer ses relations personnelles est essentiel si on veut être capable de mener une carrière. Savoir nouer des contacts et bien communiquer avec les autres est un véritable atout dans la société, que ce soit pour éviter les conflits ou trouver du travail !

Conseiller son patron pendant un brainstorming, présenter ses idées clairement à l’ensemble du personnel… savoir se faire entendre demande beaucoup d’habiletés communicationnelles ! Cela peut donc grandement faciliter votre carrière.

Améliorer les relations au travail

Améliorer ses relations au travail est essentiel, vous serez plus épanouis, plus productif et vos collègues seront plus facilement conciliants. En effet, savoir mener une discussion efficace est indispensable pour réussir à convaincre ses interlocuteurs… cela peut donc avoir un impact sur votre carrière !

Ce que l’on sait moins souvent, c’est que ce type de compétences permet aussi d’améliorer les relations au travail : il suffira par exemple de nouer des compromis ou apporter des solutions innovantes aux problèmes rencontrés par la société afin de renforcer les relations interpersonnelles.

L’art de discuter, savoir s’exprimer et mener une discussion est un art qui peut se perfectionner à l’aide d’un coach ou en travaillant sur soi-même… Cela vous accompagnera tout au long de votre carrière professionnelle !

Write A Comment